Ma pratique porte suggestions de mon expérience dans la tradition d’artisanat féminin, ainsi qu’une formation en métiers du textile. Dans le but de repousser les frontières que m’impose ma vision altérée par un handicap visuel, mon travail traite de la destruction et de la métamorphose, à l’image du phénix ressuscitant de ses cendres. En plus, je suis influencé par l’environnement de mon atelier, formèrent un manufacture de textiles. Je me sen un élément des hommes et femmes du quartier qui ont passé leurs vie ici en travaillent sur les machines a couture et les machines a tricot en production des sous-vêtements et haute couture.